Vidéos

Réparer une carte de vol briquée quelque soit la cause avec un ST-Link

Si techniquement il est quasi impossible de “briquer” une FC, il est par contre tout à fait possible d’en perdre l’accès voire pire, de la rendre non fonctionnelle. Dans le premier cas de figure il s’agit souvent d’un port USB arraché lors dans crash ou de l’option MSP désactivée sur l’UART1. Le contrôleur de vol est toujours fonctionnel mais ses réglages se limitent à l’OSD et aux scripts LUA et il n’est plus possible de le mettre à jour (flasher une nouvelle version de BetaFlight). Dans le second cas cela peut venir d’un mauvais fichier flashé ou d’un problème pendant le flashage (carte de vol débranchée ou ordinateur éteint). Dans ce dernier cas de figure la carte est considérée comme “brickée” mais il est pourtant possible de débloquer la situation, et ce dans les 2 cas.

La méthode FTDI

Cette première méthode permet de se connecter à un Flight Controller dont le port USB est cassé. Cependant, si vous avez une carte récente qui utilise un port USB dit VCP (qui émule un port COM virtuel sans encombrer un port de communication UART) vous allez être coincés. En effet, les images BetaFlight de ces cartes n’ont pas le MSP d’activé sur aucun UART afin de les laisser libres pour d’autres usages (connexions de périphériques). Et comme le FTDI doit être connecté à un UART (typiquement le 1) pour communiquer avec la FC via USB. Il faut donc utiliser un ST-Link pour flasher une version de BetaFlight avec le MSP d’activé automatiquement sur l’UART 1 pour récupérer la main.

La méthode “universelle” du ST-Link

Le ST-Link (V2) qu’on trouve sur Amazon ou chez Banggood pour moins de 10€ permet d’accéder et d’écrire directement sur la mémoire du contrôleur de vol. On peut donc y flasher une version de BF avec le MSP pour ceux qui n’auraient plus de port USB. Pour les autres on peut tout simplement flasher la dernière (et bonne) version pour réparer un échec ou un mauvais flashage. C’est cette méthode qui est décrite dans cette vidéo de Lexus qui a voulu mettre à jour une carte avec un ordinateur portable sans batterie…

Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook
Instagram
Et sur Twitter !