News

NEXG1, test en vol

Je vous avais présenté le prototype du NEXG1 dans cet article et cette vidéo. Il est temps aujourd’hui de parler de la version « quasi » finale. En effet, entre mon test et la publication de cet article, R2Teck m’a informé qu’une nouvelle version plus performante allait m’être envoyée.

Quoi qu’il en soit, je vais quand même vous livrer mon avis sur cette pré-production. Alors déjà, le nouveau récepteur est compatible avec le FatShark Transformer HD, sans quoi j’aurais été moins enclin à le tester. Ensuite, le nouvel émetteur est plus petit, comme prévu. Du coup j’ai pu mettre la dernière entretoise sur le châssis Rotor Riot CL1.

A l’arrêt, l’image est juste magnifique en 720P. C’est nettement moins impressionnant en 480P, dans mon masque en tout cas… Par contre, dès qu’on commence à bouger, les « mouvements » de pixels rendent l’image tout de suite moins nette, sans compter la latence perceptible (moindre en basse résolution)…

La portée n’est pas excellente non plus, surtout quand on passe des obstacles. Cependant, la vidéo ne se fige pas d’un coup. Les alertes « low signal » permette de faire marche arrière avant qu’il soit trop tard.

Dernière ombre au tableau relevée durant cet essai, il n’est pas possible de « binder » 2 récepteurs sur le même émetteur. Ça m’aurait facilité la tâche du DVR puisque j’ai 2 récepteurs. Mais dans le cadre d’une session entre potes ou même d’une compétition, ça pourrait également être utile.

Vous l’aurez compris, le NEXG1 doit encore progresser pour être viable (à mon avis). Le produit est en tout cas prometteur sur plusieurs points. Il n’y a qu’à voir les vidéos de vols en gymnase et les tests de latence diffusés par R2Teck.

Article suivant
Skydio R1 VS Ummagawd
Commentaire (0)

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook
Instagram
Et sur Twitter !