Tests

VIFLY Finder, test du buzzer autonome

Rares sont les pilotes de drone chevronnés qui n’ont pas passé des heures à chercher leur engin perdu suite à un crash ou un failsafe… Le bon vieux petit buzzer piezo est loin d’être inutile dans ce cas de figure. Cependant sa puissance sonore et sa dépendance à la LiPo le rendent souvent inefficace. Le Drone Keeper lui a fait de l’ombre dès sa sortie mais cette solution a aussi ses limites. En effet, il ne faut pas oublier de le charger et encore moins de l’activer. Pas pratique tout ça !

Avec sa batterie rechargeable en vol, le buzzer autonome VIFLY Finder vient corriger tous ces problèmes.

VIFLY Finder, les caractéristiques techniques

Bien que plus encombrant qu’un piezo, le VIFLY Finder est relativement petit. Il mesure 25 x 18 x 15 mm et pèse moins de 5 grammes. Il est constitué de 3 éléments principaux : une LiPo 1S, une carte électronique et le buzzer. Le tout est emballé dans une gaine thermo-rétractable transparente.

Branchement buzzer VIFLY Finder

VIFLY Finder, les branchements

Contrairement aux buzzers classiques, le Finder possède 3 fils. Les fils rouge et noir servent en toute logique à l’alimentation et au chargement de la LiPo en 5V. Le troisième fil, le jaune sert quant à lui à déclencher le buzzer manuellement via la radiocommande (par l’intermédiaire du contrôleur de vol). Comme vous pouvez le constater sur le schéma ci-à droite, l’installation du VIFLY Finder est un jeu d’enfant.

VIFLY Finder, le fonctionnement

Comme précisé précédemment, le VIFLY peut être activé à la demande via le contrôleur de vol. Le cas échéant, il se déclenche tout seul dès qu’il n’est plus alimenté. Il bippe dans un premier temps doucement, durant 30 secondes. Passé ce délai il se met à hurler à pleine puissance, plus de 100 décibels ! Cette notion de pré-activation n’est pas anodine. Ça laisse le temps de le désactiver, soit en appuyant 3 secondes sur le bouton soit en rebranchant une batterie pendant 3 à 6 secondes.

Une limitation ?

En cas de récepteur radio défectueux il n’est plus possible d’activer le Finder manuellement. Si la LiPo du drone est encore branchée il ne s’activera automatiquement que lorsqu’elle sera vide, ce qui peut durer longtemps… Suite à ça le buzzer hurlera pendant environ 6 heures d’après le constructeurs.

Pour éviter ce genre de mésaventure il faut penser à activer le buzzer en cas de FailSafe qui devrait normalement se déclencher au niveau de la FC si elle ne détecte plus le Rx.

Tableau comparatif des buzzers autonomes

comparatif buzzer drone

Ou acheter le VIFLY Finder ?

Vous pouvez acheter le VIFLY Finder tout simplement dans la boutique officielle, au tarif de 14,9$ l’unité ou 39$ les 3 (hors port et éventuelles taxes). Il est également disponible chez Drone FPV Racer au prix de 15,90€ ou encore chez Banggood à 14,22€.

Article précédent
ORQA FPV One
Commentaires (2)
  1. Greg dit :

    Testé, approuvé.
    J’ai imprimé un réceptacle pour le loger discrètement à l’avant du Dquad obsession, et nickel.
    La seule et unique contrainte et de débrancher la q
    Lipo, attendre 3 à 6 sec, la rebrancher 3 à 5 sec et débrancher pour arrêter complètement le buzzer. Habitude très vite prise.

    1. Motard Geek dit :

      Je trouve ça chiant aussi le désarmement avec la LiPo du coup je le fais avec le bouton 🙂

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook
Instagram
Et sur Twitter !