Tutos

Voler à plusieurs, les bases | Astuces pour débutants

Chez WE are FPV, nous pensons que le FPV est une activité qui se pratique à plusieurs. Il est tellement plus agréable de faire une session avec d’autres pilotes, partager un moment, une expérience, des connaissances. Voler à plusieurs demande par contre d’appliquer quelques règles de bases afin que la session se passe bien, sans danger, sans frustrations et sans perturbation. C’est ce que nous allons aborder dans cette vidéo “astuces pour débutants“.

J’ai choisi ici de découper ces astuces en deux parties. Aucune d’entre elle n’est exhaustive, bien sûr, et je compte sur vous pour la compléter au mieux dans les commentaires.

Faire cohabiter les fréquences vidéos

Pour une session tranquille, la première règle est de réussir à faire cohabiter les fréquences vidéos afin d’éviter les crashs idiots (je préfère toujours un crash intelligent, évidemment 😉 ) ou la frustration de ne pas voler dans de bonnes conditions.

Ici, deux règles de base : le matériel et la discipline. Cela peut sembler rébarbatif au premier abord, mais ces habitudes assez simples à ancrer dans nos cerveaux de pilotes facilitent clairement la vie.

La matériel

Pour voler à plusieurs l’idéal (voire l’obligation…) c’est d’avoir un émetteur et un récepteur compatibles RaceBand. Il s’agit d’une bande de 8 fréquences vidéo qui permettent, en théorie, de voler jusqu’à 8 pilotes en même temps sans perturbations.

En ce qui concerne l’émetteur il faut pouvoir le régler sur place. En effet, on ne vole pas toujours avec les mêmes personnes et il faut parfois ajuster sa fréquence. Il faut donc que le bouton de réglage soit accessible si vous n’avez pas la possibilité de le faire via OSD ou Taranis.

La discipline

Dans le but d’éviter les mauvaises surprises, il est préférable d’allumer tous les multirotors en début de sortie. Cela permet de détecter les éventuels chevauchements de fréquences.

Pour ne pas être trop près des récepteurs il faut allumer dans la zone de décollage, à une dizaine de mètres de la zone de pilotage.

Tous les émetteurs doivent être en 25mW. De une c’est la loi en France, et de deux ça évite que certains engins émettent plus fort que d’autres.

S’il y a des pilotes en vol, il faut prévenir avant de mettre son vTx sous tension et attendre l’acquittement des personnes concernées.

Sécurité

Le deuxième ingrédient permettant de voler à plusieurs et que la session se termine bien, c’est la sécurité. Ici encore, quelques règles de base, le plus souvent basées sur le bon sens permettent d’éviter les frayeurs, ou pire, l’accident.

La zone de décollage éloignée des pilotes fait également partie des notions de sécurité.

Au même titre que la zone de pilotage, cette zone de d’envol ne doit pas être survolée. Plus généralement, on ne vole jamais au dessus de quiconque.

Il doit toujours y avoir un “spotter” qui n’a pas son masque ou ses lunettes sur le nez pour surveiller ce qui se passe, notamment aux entrées et sorties du spot.

La position géographique des éventuels dangers doit être signalée par rapport aux pilotes.

De la même manière, lorsque vous devez aller chercher un quad au tas, il faut annoncer la position du crash et surtout quand vous y allez. L’idéal étant cependant d’attendre que tout le monde soit posé.

Comment trouver des gens pour voler?

Conscient de la difficulté que peut représenter de trouver d’autres pilotes près de chez soi, nous avons mis en place une carte des membres sur notre forum. Vous pouvez y renseigner la zone dans laquelle vous habitez, et contacter les gens qui se trouvent proches de votre domicile. Qui sait, peut être que comme pour WE are FPV, une team naîtra de cette rencontre…

 

Je vous laisse découvrir cette vidéo qui développe ces notions, en espérant aider les débutants à se lancer dans les sessions collectives.

Commentaire (0)

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook
Instagram
Et sur Twitter !