News

Emax Babyhawk-R, déballage et analyse

Quand j’ai vu pour la première fois le Babyhawk-R je l’ai trouvé vraiment sexy, bien plus que son prédécesseur ! Puis, je suis tombé sur la vidéo de Kabab FPV et tout comme pour le Flowride, j’ai craqué. Heureusement pour mon portefeuille, mon contact chez Banggood a bien voulu nous en envoyer un… Ce qui n’influence en rien notre jugement, je vous le garantis (souvenez-vous des EV100D qu’on n’a que peu apprécié).

Les caractéristiques du Babyhawk-R

Le châssis

Frame Babyhawk-R

Affichant un certain embonpoint (un peu plus de 80 grammes) ce gros 2′ de classe 110 se veut pourtant taillé pour la Race. Il repose sur un châssis en carbone avec une bottom plate de 2mm et des bras de 3mm détachables par paires pris en sandwich.

L’électronique

Sous sa canopy en plastique qui semble relativement solide on retrouve une « tour » Emax Magnum Mini.

Au premier de cette dernière se trouvent les ESCs 4 en 1 de 12A (15A en burst) sous BLHeli_S compatibles DShot600. On peut également voir un condensateur pas idéalement placé.

Branché au dessus, on retrouve le contrôleur de vol sous Betaflight 3.2.2 (target OMNIBUS) qui s’appuie sur un processeur de type F3. Il est « softmounté » et les réglages sont déjà faits. L’appareil est donc prêt à voler.

L’équipement FPV

Au dernier étage trône l’émetteur vidéo volontairement incliné avec des entretoises de tailles différentes pour épouser la forme de la canopy. Ce vTx est assez classique, il propose 40 canaux sur la bande 5,8 GHz avec une puissance « switchable » de 25 ou 200 mW et une antenne dipôle.

Babyhawk-R caméra foxeer arrow micro

La caméra FPV est de très bonne facture puisqu’il s’agit d’une Foxeer Arrow Micro.

Moteurs et hélices

Le Babyhawk-R est propulsé par des moteurs brushless Emax 1106 6000KV et des hélices 2″ quadripales Emax Avan.

Points de détails supplémentaires

Ce nano racer embarque un buzzer et un OSD actif (permettant d’effectuer les réglages de BetaFlight).

Il est préréglé pour une alimentation en 3S mais il est également compatible avec les LiPos 4S !

Les détails qui manquent à l’appel

Cette liste n’est pas exhaustive mais il faut déjà noter que le récepteur radio de la version BNF, un Emax Micro Receiver, ne dispose que d’une seule courte antenne et n’offre pas de télémétrie. Il n’est donc pas possible d’utiliser de scripts LUA ou d’alertes vBat sur sa radiocommande.

Babyhawk-R récepteur Emax Mini BNF

Au sujet du vBat, nous on préfère la consommation de la batterie. C’est plus précis et plus fiable mais malheureusement le combo Magnum Mini ne dispose pas d’un capteur de courant.

D’autres photos

 

Prix et conclusion

A 122€ en BNF et 114€ en PNP chez Banggood ce Babyhawk-R nous semble un très bon quad (A)RTF. Evidemment, on doit pouvoir faire plus léger (et plus performant) pour peut-être moins cher mais on vous en dira plus sur notre ressenti dans notre prochaine vidéo à son sujet. Pour les plus impatients, n’hésitez pas à jeter un œil au topic dédié sur le forum.

Commentaire (0)

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook
Instagram
Et sur Twitter !