Tutoriaux niveau avancé

Comment flasher ButterFlight et l’IMU-F de l’Helio Spring

Tout comme les réglages de ButterFlight, la mise à jour de la carte HelioRC Helio Spring n’est pas encore des plus simples et rapides.

Les étapes de la mise à jour

Il faut tout d’abord récupérer la dernière version du fork compilé avec le code du gyro IMU-F sur la page câblage du site d’HelioRC. Ensuite, il faut décompresser l’archive téléchargée pour charger le fichier .hex dans l’onglet « flasher » de ButterFlight Configurator :

flash butterflight helio spring imu-f

Une fois que ButterFlight a été correctement flashé, il reste encore à mettre à jour le gyro. Pour ce, il faut se rendre en CLI (ligne de commande) et exécuter la commande « imufupdate » en tapant [ENTER] :

flash imufupdate

La carte redémarre une dernière fois automatiquement pour terminer la mise à jour.

A l’avenir ?

La mise à jour de l’IMU-F devrait être automatique et les versions pourront être récupérées directement depuis le configurateur.

Commentaires (11)
  1. Cuisset Fabrice dit :

    bonjour, je viens de flasher une Helio Spring V2 et j’ai des soucis pour mettre à jour je gyroscope avec le dernier firmware.

    Apres flashage, je vérifie dans le CLI la version pour m’assurer que c’est bien la dernière et puis je tape la commande « imufupdate » mais rien ne se passe et le CLI m’indique que la commande en question est inconnue.

    La procédure pour mettre à jour le gyro aurait-elle changée avec le dernier firmware ?

      1. Cuisset Fabrice dit :

        La dernière version:

        # ButterFlight / HELIOSPRING (HESP) 3.5.3 Sep 8 2018 / 16:42:58 (b28212154) MSP API: 1.40
        # IMU-F Version: 108

        Pour cette dernière, l’IMUF devrait être à la version 1.1.0.

          1. Cuisset Fabrice dit :

            L’IMUF update tool fonctionne très bien, j’ai enfin pu mettre à jour le jyro.

            Il s’agit donc bien d’une procédure supplémentaire au traditionnel flashage qui consiste à mettre à jour le gyroscope après avoir flashée la carte avec le dernier firmware ButterFlight.

            Une FC pas si évidente que ça à mettre à jour car pas mal de manipulations à faire mais cet outil additionnel à ButterFlight est vraiment simple à utiliser.

            Je ne ne suis pas un ace en anglais mais j’ai trouvé un petit tuto qui explique ça très bien, si je puis me permettre : https://www.youtube.com/watch?v=HyPkwEDl6qY

            Un tout grand merci à toi Motard Geek !!!

          2. Motard Geek dit :

            Thx, j’ai pas encore testé cette version ^^

  2. Cuisset Fabrice dit :

    Ces FC sont assez étonnantes pour leurs performances mais assez fragiles…

    Deux FC Helio Spring IMU-F V2 montées l’une après l’autre et elles sont déjà mortes.

    Au départ, tout se passe très bien et puis, après environ 5 vols, il m’a suffit de descendre trop bas dans le voltage de la batterie et tout s’arrête nette.

    Plus le moindre signe de vie (pas la moindre led qui s’allume sur la carte), ni en les mettant sous tension avec une nouvelle batterie ni en les branchant sous Butter Flight, le PC ne les reconnait même plus.

    Je ne me suis pourtant pas crashé une seule fois et je suis certain de les avoir connectées correctement…

    Je les alimentaient par le Vbat, j’imagine que si surtension il y avait eu, elles auraient claquées directement et je n’aurait donc pas pu voler une seule fois.

    Je précise que je vole en 16.8V et avec des esc 4 en 1 Racerstar PG50x4 50A 2-6S Blheli_32 Proshot.

    Voilà pour les news, pas franchement satisfait de la qualité donc.

    1. Motard Geek dit :

      Bizarre, je vole en 5S et j’ai crashé un paquet de fois sans pourtant que ma seule Spring claque :s

  3. Cuisset Fabrice dit :

    Je me dit quand même que si j’en et claquées deux successivement et dans les mêmes conditions, c’est que j’ai forcément du louper quelque chose quelque part…

    Peut être une boucle PID trop élevée, j’étais en 16 kHz avec une fréquence gyro de 32 kHz. j’étais en Dshot 1200 et je n’ai pas désactivé l’accéléromètre, peut être une surchauffe d’un CPU ?

    Où bien du matos incompatible.

    C’est bien la premiepremière fois que ce genre de chose m’arrive

    Quoi qu’il en soit, j’ai opté pour une Fortini F4 OSD, je verrai ce que ça donne.

    1. Motard Geek dit :

      J’ai pas mal volé en DShot 1200 avec des boucles 32/32k, à part des desync j’avais pas de pb particulier. Depuis je suis en ProShot1000 16K et ça tourne bien 🙂

  4. Cuisset Fabrice dit :

    Merci à toi pour tes conseils, je vais tester tout ça.

    Je me dit que les ESC sont peut être en cause, sait-on jamais…

    À voir donc.

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook
Instagram
Et sur Twitter !