Vidéos

Comment préparer son drone à l’eau | WaFail #1

Dans ce premier épisode de la nouvelle série WaFail, je vous partage mon plus beau Fail depuis que je fais du FPV !

Une poussée d’adrénaline, un excès de confiance, et plouf…

Les conséquences

Résultats de ce WaFail, j’ai mon quad qui a passé quasiment 10 minutes sous l’eau, le temps de fabriquer de quoi le récupérer et réussir à l’attraper.

Au final, je l’ai sorti sans débrancher sous l’eau (apparemment c’est préférable de débrancher dans l’eau avant de le sortir) et tout simplement séché dès mon retour à la maison.

Ensuite, je l’ai laissé 1 jour sur un chauffage afin que tout soit bien sec et après nettoyé le tout au WD40 afin de chasser l’humidité restante. Après çà, je l’ai rebranché au KISS GUI puis à une LiPo.

Résultat : tout fonctionne. Je pense avoir eu pas mal de chance !

Comment s’y préparer

Pour s’y préparer, il faudrait simplement étanchéifier son électronique. YKS nous montre en ce moment comment il procède pour rendre ses drones étanches. Généralement, il faut appliquer du PLASTI DIP à la fin de son montage.

Il existe aussi un shop de drone en Europe qui fait la promo de son nouveau système de tropicalisation d’électronique, nommé Nanoprotech. Il ne semble cependant plus disponible au moment où j’écris ces lignes.

Comment y faire face

Pour y faire face l’idéal est d’avoir des solutions à toutes les galères possibles et imaginables. J’entends par là : être coincé dans un arbre, sur un toit ou alors dans l’eau. Si vous avez des cas de figure à ajouter n’hésitez pas.

Parlons de l’eau. L’idéal (quand on le voit) aurait été d’avoir une canne avec un crochet, mais c’était pas notre cas. On a donc lesté une corde avec une pince. Ensuite, nous sommes partis à la pêche (pas aux canards) !

Sinon, une canne à pêche peut être utile pour les arbres ou pour l’eau éventuellement.

Nous allons étudier aussi une autre solution de leste pour notre corde. Il existe des aimants très puissants et je pense qu’en en accrochant un au bout de la corde, il est possible d’agripper un moteur dans toutes situations (sauf toiture métallique) !

Il existe aussi des grappins en métal sur amazon, ou alors tout simplement à print avec votre imprimante 3D.

Et pour ceux qui n’ont peur de rien, vous pouvez essayer de sauver votre drone avec un second drone comme un DJI Mavic ou Phantom. Val&Hot nous montrent comment faire, et avec classe !

Conclusion

Prendre des risques, tenter des choses un peu « tricky », c’est très fun. Mais l’idéal c’est de s’y préparer !

Alors n’hésitez pas à tirer partie de nos erreurs et partager les vôtres (erreurs et solutions).

Et si cette série vous plaît, faite le nous savoir aussi ! Nous la poursuivrons avec plaisir.

Article suivant
RC Smoothing
Commentaires (1)

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook
Instagram
Et sur Twitter !